Coffrage et étançons

Un coffrage est une structure, généralement temporaire, destinée à contenir du béton versé, à lui donner les dimensions requises et à le soutenir jusqu'à ce qu'il soit bien pris. Les risques liés au coffrage et aux étançons peuvent être mortels. Une conception, un montage et un démontage adéquats du coffrage et des étançons protégeront les salariés des risques inhérents.

Un coffrage ou des étançons instables peuvent vous blesser, voire vous tuer, vous et les autres salariés qui travaillez en dessous. Quelques-uns des dangers liés au coffrage et aux étançons sont :

  • Écroulement du coffrage durant son montage ou après qu'il a été terminé
  • Travail à partir de hauteurs
  • Manutention de matériel et postures malaisées
  • Chute de matériaux et de composantes
  • Heurts contre des composantes
  • Heurts par des machines, des composantes ou des outils que l'on déplace
  • Contact électrique

La plupart des échecs sont dus aux causes suivantes :

  • Un ingénieur ne conçoit pas le coffrage et les étançons.
  • Le montage, le démontage, la mise en place d'étançons ou celle de nouveaux étançons ne sont pas effectués conformément aux spécifications et aux plans de l'ingénieur.
  • L'absence de directives claires sur les dimensions, la qualité et les particularités des matériaux utilisés ou de charges de calcul.
  • L'utilisation d'un nombre insuffisant d'étais.
  • L'absence d'inspection durant le montage du coffrage et des étançons et avant le versement du béton.
  • L'enlèvement prématuré des étançons.
  • L'absence de plans pour le coulage, le montage ou le démontage du coffrage ou la mise en place de nouveaux étançons.
  • Une surcharge ou une mauvaise séquence de chargement.

Lorsque le coffrage et les étançons sont utilisés à plus de 3 m au-dessus du niveau du sol, vous devez, en tant qu'employeur :

  • vous assurer que le coffrage et les étançons sont conçus par un ingénieur et montés conformément aux plans et devis de l'ingénieur;
    • vous assurer que les plans et devis :
    • identifient les composantes d'un coffrage et des étançons préfabriqués;
    • identifient les dimensions, la qualité et les particularités des matériaux utilisés lorsque le coffrage et les étançons sont assemblés sur le chantier;
    • indiquent les charges de calcul devant être supportées par le coffrage et les étançons ainsi que les particularités des étais et attaches extérieures nécessaires pour soutenir les charges de calcul;
    • indiquent les points d'attache nécessaires à l'installation et au levage du coffrage et des étançons lorsqu'ils sont déplacés comme une unité;
    • décrivent les directives du fabricant ou de l'ingénieur en ce qui a trait au montage;
    • décrivent la méthode, la séquence et le débit de versement du béton;
    • portent la signature et le sceau de l'ingénieur;
  • vous assurer que les plans et devis se trouvent sur les lieux du chantier et sont mis à la disposition d'un agent sur demande;
  • monter, soutenir et étayer le coffrage et les étançons de façon à ce qu'ils résistent aux charges et aux forces susceptibles de leur être imposées sans dépasser les charges de service établies par l'ingénieur, et sans causer le soulèvement, le glissement, le renversement ou le déplacement latéral de la structure;
  • vous assurer que l'ingénieur ou la personne compétente que vous avez désignée inspecte le coffrage et les étançons et autorise par écrit que soit versé le béton avant le versement de celui-ci;
  • vous assurer que l'autorisation écrite de versement du béton se trouve sur les lieux du chantier et qu'elle est mise à la disposition d'un agent sur demande;
  • vous assurer de n'enlever le coffrage et les étançons que si le béton est suffisamment solide pour supporter sa propre charge et toute charge qui peuvent lui être imposées, ou que le béton est adéquatement ancré par de nouveaux étançons.

Lorsque le coffrage et les étançons sont utilisés à 3 m, au plus, au-dessus du niveau du sol, vous devez, en tant qu'employeur :

  • monter, soutenir et étayer le coffrage et les étançons de façon à ce qu'ils résistent aux charges et aux forces susceptibles de leur être imposées.

En tant que salarié, les responsabilités suivantes vous incombent :

  • Être formé à l'utilisation des coffrages et des étançons, notamment aux méthodes de montage et de démontage.
  • Suivre les plans et devis de l'ingénieur pour le montage et le démontage du coffrage et des étançons et la mise en place de nouveaux étançons.
  • Porter un équipement de protection individuelle vous protégeant contre la chute d'objets, les chutes et tout contact avec des machines, des composantes ou des outils.
  • Suivre les procédures de travail sécuritaires durant les opérations de chargement, déchargement, montage, démontage du coffrage et des étançons.
  • Connaître les dangers et les risques associés au coffrage, aux étançons, à l'équipement et aux machines.
  • Toujours utiliser des moyens mécaniques pour manipuler les composantes lourdes du coffrage et des étançons.

Règlement général - Loi sur l'hygiène et la sécurité au travail
Règ. N.B. 91-191

Partie X SÉCURITÉ DES BÂTIMENTS, DE LA CIRCULATION ET DES CONSTRUCTIONS

Article 94.1 Coffrage et étançons

94.1 (1) Dans le présent article

«moule» désigne le moule dans lequel est versé le béton;

«coffrage» désigne l'ensemble des moules reliés entre eux;

«étançons» désigne les dispositifs de rétention conçus pour soutenir tout ou partie d'un moule.

(2) L'employeur doit s'assurer que le coffrage et les étançons soient conçus par un ingénieur et montés conformément aux plans et devis de l'ingénieur.

(3) L'employeur doit s'assurer que les plans et devis visés au paragraphe (2)

a) identifient les composantes d'un coffrage et des étançons préfabriqués,

b) identifient les dimensions, la qualité et les particularités des matériaux utilisés lorsque le coffrage et les étançons sont assemblés sur le chantier,

c) indiquent les charges de calcul devant être supportées par le coffrage et les étançons ainsi que les particularités des étais et attaches extérieures nécessaires pour soutenir les charges de calcul,

d) indiquent les points d'attache nécessaires à l'installation et au levage du coffrage et des étançons lorsqu'ils sont déplacés comme une unité,

e) décrivent les directives du fabricant ou de l'ingénieur en ce qui a trait au montage,

f) décrivent la méthode, la séquence et le débit de versement du béton, et

g) portent la signature et le sceau de l'ingénieur.

(4) L'employeur doit s'assurer que les plans et devis visés au paragraphe (2)

a) se trouvent sur les lieux du chantier, et

b) sont mis à la disposition d'un agent sur demande.

(5) L'employeur doit s'assurer que la coffrage et les étançons sont montés, soutenus et étayés de façon à résister aux charges et aux forces qui leur sont imposées

a) sans dépasser les charges de service établies pour une composante de la structure, et

b) sans causer le soulèvement, le glissement, le renversement ou le déplacement latéral de la structure.

(6) Les charges de service permises visées à l'alinéa (5)a) sont déterminées par un ingénieur conformément aux bonnes méthodes d'ingénierie.

(7) L'employeur doit s'assurer, avant que ne soit versé le béton,

a) que le coffrage et les étançons sont inspectés par un ingénieur, ou par la personne compétente désignée par l'employeur, et

b) que l'ingénieur, ou la personne compétente désignée par l'employeur, selon le cas, en autorise le versement par écrit.

(8) L'employeur doit s'assurer que l'autorisation écrite visée à l'alinéa (7)b)

a) se trouve sur les lieux du chantier, et

b) est mise à la disposition d'un agent, sur demande.

(9) L'employeur doit s'assurer que le coffrage et les étançons ne soient enlevés que si

a) le béton est suffisamment solide pour supporter sa propre charge et toute charge qui peuvent lui être imposées, ou

b) le béton est adéquatement ancré par de nouveaux étançons.

(10) Lorsque le béton est ancré par de nouveaux étançons en application de l'alinéa (9)b), les paragraphes (2), (3), (4), (5) et (6) s'appliquent, avec les modifications nécessaires, à la mise en place des nouveaux étançons.

(11) Les paragraphes (2), (3), (4), (5), (6), (7), (8), (9) et (10) ne s'appliquent pas lorsque le coffrage et les étançons sont utilisés à 3 mètres, au plus, du niveau du sol.

(12) L'employeur doit, lorsque le coffrage et les étançons sont utilisés à 3 mètres, au plus, du niveau du sol, s'assurer que le coffrage et les étançons soient montés, soutenus et étayés de façon à résister aux charges susceptibles de leur être imposées.

[Règ. N.B. 96-61, a. 1; 97-121, a. 19]