Manutention de matériel

La manutention de matériel est la cause la plus fréquente de fatigue professionnelle et de douleurs lombaires. Elle comprend toute tâche qui demande à une personne de soulever, d’abaisser, de pousser, de tirer, de tenir ou de transporter un objet ou du matériel.

Il convient de prendre note que les exigences relatives à la manutention de matériel (amiante, produits chimiques, etc.) seront énumérées dans d’autres articles de la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail et de ses règlements.

En tant qu'employeur, les responsabilités suivantes vous incombent :

  • S'assurer que l'entreposage ou l'emplacement des matériaux, de la machinerie ou de l'équipement ne crée aucun danger pour les salariés.
  • S'assurer que le salarié utilise l'équipement approprié mis à sa disposition pour soulever et déplacer les objets ou matériaux.
  • Fournir au salarié des instructions sur la technique appropriée pour soulever et déplacer des objets et matériaux, y compris l'utilisation de l'équipement mis à sa disposition.

Manutention d’objets lourds

Il faut prendre des précautions spéciales pour la manutention et le déplacement d’objets lourds. En tant qu’employeur, vous devez vous assurer que le salarié qui manutentionne l’objet :

  • utilise des cales de freinage, des cordages ou autres agrès mis à sa disposition pour commander leur déplacement;
  • utilise des barres ou des masses mises à sa disposition pour changer la direction des rouleaux en mouvement;
  • ne se tient pas du côté de la pente lorsqu'il déplace des objets lourds.

Le Guide d’élaboration d’un code de directives pratiques pour la manutention manuelle peut servir à élaborer des pratiques sécuritaires et à prévenir des blessures liées à la manutention de matériel. Les principales étapes à suivre pour prévenir des blessures relatives à la manutention de matériel sont les suivantes :

  1. Déterminer les tâches de manutention à risque élevé, lesquelles nécessitent un niveau élevé d'exigences physiques, ont une cote élevée au questionnaire sur l'inconfort physique ou ont occasionné une lésion musculo-squelettique par le passé.
  2. Évaluer les tâches à l'aide de la liste de contrôle. Prendre en compte les facteurs de risque suivants :
    • Efforts excessifs (poids des objets, force pour pousser ou tirer, distance de transport)
    • Postures malaisées (angle des articulations, dimensions du poste de travail, hauteur du poste de travail)
    • Mouvement répétitif (nombre de répétitions, durée, taux de production)
  3. Trouver des solutions pour réduire ou éliminer les facteurs de risque.
  4. Évaluer régulièrement les tâches effectuées, y compris les enquêtes menées sur les incidents découlant de la manutention, et les suivis effectués sur les préoccupations des salariés.

Prendre en considération des solutions, notamment :

  • Modification de la conception du poste en question (horaires de travail et de congé, rotation des postes et taux de production)
  • Objet manipulé (poids, dimensions, forme et poignée)
  • Poste de travail (dimensions, aménagement et réglage)
  • Aide mécanique offerte
  • Soulèvement avec des équipes de salariés
  • Éducation des salariés, soit :
    • Compréhension des principes de la mécanique corporelle
    • Définition des tâches à risque élevé
    • Signalement précoce des symptômes et incidents afin de prendre des mesures adéquates
    • Exécution d'exercices d'échauffement et d'étirement

Il n’y a pas de solution miracle pour éliminer tous les risques de blessure. Choisissez donc la solution qui s’applique le mieux à votre situation et utilisez-la comme point de départ dans une discussion en vue d’améliorer votre environnement de travail.

Règlement général - Loi sur l'hygiène et la sécurité au travail
Règ. N.B. 91-191

Partie II MESURES D'HYGIÈNE ET LOGEMENT

Article 16

16. L'employeur doit s'assurer que l'entreposage ou l'emplacement des matériaux, de la machinerie ou de l'équipement dans un lieu de travail ne crée aucun danger pour les salariés.

Partie VIII MANUTENTION ET ENTREPOSAGE DES MATÉRIAUX

Article 52 Manutention générale des objets et matériaux

52. Lorsque la santé ou la sécurité d'un salarié qui manutentionne des objets ou matériaux peut être mise en danger, l'employeur doit s'assurer que

a) le salarié utilise l'équipement approprié mis à sa disposition pour soulever et déplacer les objets ou matériaux, et

b) le salarié a reçu des instructions sur la technique appropriée pour soulever et déplacer des objets et matériaux.

Article 53 Objets lourds

53. (1) Lorsqu'un objet lourd est manutentionné sur un plan incliné, l'employeur doit s'assurer que le salarié qui manutentionne l'objet utilise et le salarié qui manutentionne l'objet doit utiliser des cales de freinage, des cordages ou autres agrès pour commander leur déplacement, et ils doivent tous les deux s'assurer que les autres salariés ne se tiennent pas du côté de la pente.

(2) Lorsque des rouleaux sont utilisés pour déplacer un objet lourd, l'employeur doit s'assurer que le salarié qui déplace l'objet utilise et le salarié qui déplace l'objet doit utiliser des barres ou des masses pour changer la direction des rouleaux en mouvement.