Protection des voies respiratoires

Nombreux sont les lieux de travail où les opérations et les processus donnent lieu à des concentrations de poussières, de brouillards, de fumées, d'aérosols, de gaz ou de vapeurs dans l'air qui nécessitent la mise en œuvre de mesures de contrôle techniques ou administratives. Lorsque ces mesures échouent ou qu'elles ne peuvent être mises en œuvre, l'utilisation d'équipement de protection des voies respiratoires peut s'avérer nécessaire pour protéger les salariés contre les effets des substances nocives. Différents articles du Règlement général 91-191 définissent les mesures à prendre quand le port d'équipement de protection des voies respiratoires est requis.

Il y a divers types de respirateurs allant des masques en papier jetables aux appareils de protection respiratoire autonomes avec masque complet et bouteille d'air comprimé. Lorsqu'un respirateur s'avère nécessaire, il est important de s'assurer d'utiliser celui qui convient le mieux aux travaux à effectuer. Il existe deux grands types de respirateurs : à filtration et à alimentation d'air.

En tant qu'employeur, vous devez :

  • vous assurer qu'un équipement de protection des voies respiratoires est fourni à chaque salarié qui peut être exposé aux conditions suivantes :
    • le niveau de concentration d'un polluant peut dépasser 50 % de la valeur limite d'exposition ;
    • il y a possibilité d'être exposé accidentellement à un niveau de concentration de polluant au-dessus de la valeur limite d'exposition;
    • le volume d'oxygène de l'atmosphère est inférieur (ou peut être inférieur) à 19,5 % par volume. La concentration normale de l'oxygène est de 21 % environ;
  • vous assurer que lorsqu'un équipement de protection des voies respiratoires est nécessaire, un code de directives pratiques est rédigé. Le code doit traiter du choix, de l'entretien, de l'utilisation et de l'ajustement convenables de l'équipement devant être utilisé;
  • vous assurer que le code de directives pratiques :
    • est conforme à la norme de la CSA Z94.4-93, « Choix, entretien et utilisation des respirateurs » ;
    • est approprié à la protection de la santé et de la sécurité des salariés lorsqu'il est suivi;
    • est rédigé en consultation avec le comité mixte d'hygiène et de sécurité ou le délégué à l'hygiène et à la sécurité, s'il y en a, ou avec les salariés s'il n'existe ni comité, ni délégué;
    • est toujours à la disposition d'un agent ou de salariés touchés qui en font la demande;
    • est appliqué et il y a adhésion au code au lieu de travail;
    • est suivi par les salariés.
  • vous assurer qu'à moins qu'il ne soit précisé dans le Règlement général 91-191 ou par un agent de santé et de sécurité, le code de directives pratiques devrait comprendre les éléments suivants :
    1. Administration du programme
      • Qui est responsable d'administrer et de maintenir le programme dans le lieu de travail?
    2. Identification des agents de contamination
      • Quels sont les agents de contamination dans l'air contre lesquels les salariés doivent être protégés?
    3. Choix du respirateur approprié
      • Le NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health) approuve-t-il le respirateur pour les polluants auxquels les salariés seront exposés?
    4. Ajustement du respirateur au visage
      • Les salariés se sont-ils livrés à une vérification de l'étanchéité et à un essai d'ajustement du respirateur pour assurer un ajustement facial satisfaisant et une bonne étanchéité?
    5. Formation
      • Les salariés ont-ils reçu une formation adéquate pour choisir, utiliser et entretenir un respirateur?
    6. Utilisation des respirateurs
      • Les surveillants s'assurent-ils que les salariés utilisent et entretiennent les respirateurs de façon adéquate?
    7. Nettoyage, entretien et entreposage des respirateurs
      • Les respirateurs sont-ils en bon état et prêts à être utilisés?
    8. Examen médical des utilisateurs
      • Les utilisateurs ont-ils des troubles médicaux qui pourraient nuire à leur capacité de porter un respirateur?
    9. Évaluation du programme
      • Le programme est-il évalué périodiquement afin de s'assurer que tous les salariés sont bien protégés?
    10. Registre
      • Un registre de tous les utilisateurs de respirateur est-il tenu?

(Tiré du Guide d'élaboration d'un code de directives pratiques pour l'équipement de protection des voies respiratoires de Travail sécuritaire NB. Remarque : L'Annexe B de ce guide fournit un modèle de code de directives pratiques qui peut être facilement adapté pour répondre aux besoins de votre lieu de travail.

  • vous assurer qu'un programme d'entraînement est mis en œuvre pour les salariés qui peuvent avoir à utiliser, délivrer, vérifier ou entretenir un équipement de protection des voies respiratoires ou avoir à superviser un salarié qui doit s'en servir. Le contenu du programme d'entraînement doit être guidé par l'article 8 de la norme de la CSA Z94.4-93 « Choix, entretien et utilisation des respirateurs » .

En tant que salarié, vous devez :

  • avoir reçu une formation et être autorisé par votre employeur à utiliser un équipement de protection des voies respiratoires;
  • porter l'équipement de protection des voies respiratoires exigé et vous assurer qu'il ne manque aucune pièce et qu'elles fonctionnent correctement (filtres, soupapes, masque, courroies et boucles);
  • aviser votre employeur de tout équipement de protection des voies respiratoires endommagé;
  • suivre le code de directives pratiques rédigé par votre employeur;
  • collaborer en vue d'un ajustement efficace de l'équipement et, en particulier, être aussi bien rasé qu'il est nécessaire pour s'assurer que l'équipement colle bien à la peau du visage.

Règlement général - Loi sur l'hygiène et la sécurité au travail
Règ. N.B. 91-191

Partie III QUALITÉ DE L'AIR

Article 25

25. Au cas où

a) le niveau de concentration d'un polluant peut dépasser 50% de la valeur limite d'exposition, dans des conditions qui font partie de la marche normale du travail,

b) il y a possibilité pour le salarié d'être exposé accidentellement à un niveau de concentration de polluant, au-dessus de la valeur limite d'exposition, ou

c) le volume d'oxygène de l'atmosphère est inférieur ou peut être inférieur à 19,5% par volume,

l'employeur doit fournir à chaque salarié qui peut être exposé aux conditions décrites aux alinéas a) à c) un appareil convenable de protection des voies respiratoires.

Partie VII EQUIPEMENT DE PROTECTION

Article 45 Equipement de protection des voies respiratoires

45. (1) L'employeur qui doit fournir l'équipement de protection des voies respiratoires, doit rédiger un code de directives pratiques concernant le choix, l'entretien, l'utilisation et l'ajustement convenables de l'équipement dont l'utilisation peut être exigée à ce lieu de travail.

(2) L'employeur doit se conformer à la norme de l'ACNOR Z94.4-93 , «Choix, entretien et utilisation des respirateurs» dans la rédaction du code de directives pratiques.

(3) L'employeur doit s'assurer que le code de directives pratiques visé au paragraphe (1), est, lorsqu'il est suivi, approprié à la protection de la santé et de la sécurité des salariés en ce lieu de travail.

(4) L'employeur doit rédiger le code de directives pratiques en consultation avec la commission mixte de l'hygiène et de la sécurité ou le délégué à l'hygiène et à la sécurité, s'il y en a, ou avec les salariés s'il n'existe ni comité, ni délégué.

(5) L'employeur doit s'assurer qu'une copie du code de directives pratiques est toujours à la disposition d'un agent qui en fait la demande ainsi qu'à la disposition des salariés dans les secteurs où peut être exigée l'utilisation de l'équipement de protection des voies respiratoires.

(6) L'employeur doit s'assurer qu'au lieu de travail, le code de directives pratiques mentionné au paragraphe (1) est appliqué et qu'il y a adhésion à ce code.

(7) Le salarié doit adhérer au code de directives pratiques mentionné au paragraphe (1).

[Règ. N.B. 2001-33, a. 19]

Article 46

46. (1) L'employeur doit mettre en place un programme d'entraînement pour les salariés qui peuvent avoir à utiliser, délivrer, vérifier ou entretenir un équipement de protection des voies respiratoires ou avoir à superviser un salarié qui peut avoir à s'en servir.

(2) L'employeur doit utiliser comme guide pour établir le contenu nécessaire au programme d'entraînement exigé au paragraphe (1) la clause 8 de la norme de l'ACNOR Z94.4-93 , «Choix, entretien et utilisation des respirateurs».

[Règ. N.B. 2001-33, a. 20]

Article 47

47. Le salarié qui peut être obligé d'utiliser un équipement de protection des voies respiratoires doit collaborer en vue d'un ajustement efficace de l'équipement et, en particulier, être aussi bien rasé qu'il est nécessaire pour s'assurer que l'équipement colle bien à la peau du visage.