Fermes de toiture

Les fermes de toiture sont des parties d’une charpente qui étayent ou soutiennent une structure. Elles peuvent être temporaires ou faire partie intégrante de la structure.

Lorsqu’elles sont bien conçues, fabriquées et montées, les fermes de toiture sont un moyen efficace et solide de soutenir une structure pendant la construction. Cependant, si les instructions de conception ou les lignes directrices en matière de sécurité ne sont pas suivies, la structure pourrait s’effondrer. Les fermes individuelles peuvent également céder si elles sont endommagées pendant le transport ou l’installation.

Au Nouveau-Brunswick, un certain nombre d’effondrements de fermes de toiture, dont beaucoup associés à des toits, ont entraîné de graves blessures, voire des décès.

Lorsqu’un bâtiment ou une structure est en construction, les employeurs et les entrepreneurs doivent s’assurer que :

  • les fermes de toiture et tous les éléments destinés à soutenir sont complètement installés, avant de commencer tous travaux accroissant la charge de cette partie ;
  • lorsqu’un bâtiment est en construction, les étais et les étançons à tous les étages inférieurs où le béton est coulé demeurent en place jusqu’à ce qu’un ingénieur en autorise l’enlèvement ;
  • les murs libres en briques, en blocs de béton ou autre matériau semblable sont étayés des deux côtés jusqu’à ce qu’ils soient reliés à une construction rigide et que le mortier ait durci suffisamment afin d’assurer le soutien nécessaire ;
  • les murs libres ou constructions destinés à soutenir des charges, y compris des fermes de toiture, sont étayés des deux côtés jusqu’à ce que le mur libre ou la construction soient stabilisés .

Les employeurs et les entrepreneurs doivent s’assurer que les fermes en bois ne sont :

  • pas montés à moins que les spécifications du fabricant ne soient disponibles sur les lieux du chantier et que les fermes soient montées en conformité de ces spécifications.

Les fermes sont couramment utilisées dans la construction de toitures. Lorsqu’on travaille sur des fermes de toit, il est important de se rappeler les meilleures pratiques pour travailler à partir de hauteurs. Les garde-corps sont le meilleur moyen de protéger les salariés autour des bords de toits. Ils devraient être installés aussi près que possible du bord non protégé et être capables de résister à toutes les charges susceptibles de peser sur elles. Lorsque des salariés travaillent à des hauteurs près d’un bord non protégé, ils doivent utiliser un autre moyen de protection contre les chutes, tel que les systèmes de limitation du déplacement, de limitation de chutes ou d’arrêt de chutes.

Règlement général - Loi sur l'hygiène et la sécurité au travail
Règ. N.B. 91-191

Partie X SÉCURITÉ DES BÂTIMENTS, DE LA CIRCULATION ET DES CONSTRUCTIONS

Article 95 Bâtiments et constructions

95. (1) Lorsqu'un bâtiment ou une construction est en construction, l'employeur et l'entrepreneur doivent chacun s'assurer

a) que les travaux sont achevés sur tout élément destiné à soutenir ou à étayer une partie du bâtiment ou de la construction avant de commencer tous travaux accroissant la charge de cette partie,

b) qu'un mur libre en briques, en blocs de béton ou autre matériau semblable est étayé des deux côtés jusqu'à ce que le mur soit relié à une construction rigide et que le mortier ait durci suffisamment, et

c) qu'un mur libre ou une construction destinés à soutenir des éléments de toiture ou toute charge sont étayés des deux côtés jusqu'à ce que le mur libre ou la construction soient stabilisés.

(2) Lorsque la charpente d'un bâtiment ou d'une construction est érigée avant les murs extérieurs, l'employeur et l'entrepreneur doivent chacun s'assurer qu'un système de protection contre les chutes est utilisé sur le périmètre de chaque étage.

[Règ. N.B. 2010-159, a. 12]

Article 96

96. (1) Lorsqu'un bâtiment ou une construction est en construction, l'employeur et l'entrepreneur doivent chacun s'assurer que les étais et étançons demeurent en place à tous les étages inférieurs à celui où le béton est coulé jusqu'à ce qu'un ingénieur en autorise l'enlèvement.

(2) L'employeur et l'entrepreneur doivent chacun fournir, s'ils en sont requis par un agent, l'attestation d'un ingénieur que les coffrages, étais, étançons et supports prévus pour le béton utilisé dans la construction soutiendront en toute sécurité la charge qui leur est destinée.

Article 96.1 Fermes en bois

96.1 (1) L'employeur doit s'assurer

a) que les fermes en bois ne soient montées que si les spécifications du fabricant quant au montage sont disponibles sur les lieux du chantier, et

b) que les fermes en bois soient montées en conformité des spécifications du fabricant visées à l'alinéa a).

(2) L'employeur doit s'assurer que les spécifications du fabricant visées à l'alinéa (1)a)

a) se trouvent sur les lieux du chantier, et

b) soient mises à la disposition d'un agent, sur demande.

[Règ. N.B. 96-61, a. 2; 2010-159, a. 13]